Bicentenaire du Code Civil : Joseph-Etienne-Marie Portalis

  • Par
  • Le 12/01/2014

Les 15 et 16 septembre 2007, la ville d’Aix a célébré l’un de ses enfants : Portalis au travers d’une lecture par Andréa Férreol, comédienne et Bruno Raffaeli, sociétaire de la Comédie française.

Pour l’occasion, les statues de Portalis et de Siméon ont été restaurées.

Des documents et souvenirs de Portalis étaient présentés dans différents musées de la ville. 

portalis.jpg

Ces manifestations laissent tout de même quelques regrets :

- Siméon, beau-frère de Portalis et coauteur du Code civil a été totalement oublié.

- une grande exposition aurait pu être organisée dans un des musée de la ville au lieu de diluer tout cela sur différent sites (Musées Granet, Arbaud, des Tapisseries et Archives Départementales !).

- la lecture du texte (adaptation de la plaidoirie de Portalis à l’occasion du divorce de Mirabeau et de son épouse) était incompréhensible pour ceux qui ne connaissent pas cet épisode des vies du tribun et du rédacteur du Code Civil.

Fort heureusement, Madame le Maire d’Aix a rendu un vibrant hommage à Portalis et à sa famille. C’est aussi avec joie que l’on a retrouvé Andréa Ferréol dans son meilleur emploi, celui de comédienne.

Et Hupay ? Dans les années 1770, Portalis fut l’avocat de Victor d’Hupay dans des démélés concernant l’héritage d’un oncle de sa femme. Hupay se plaint alors de ses services :

Ce que c’est bien gardé de nous dire Mr Portalis enfin de nous mieux engager dans quelque procès où il nous ferait encore quelque beau plaidoyer bien cher sur la République de Platon.